Le journal des casqués - Méandres de la Queuille et Gorges de la sioule (S3E2)

IN-CROY-ABLE !!!

Gargarint


Et oui, incroyable mais vrai… ni températures négatives ni pluie pour cette 2e sortie des Casques Coppellois.

Bon ! C’est vrai, pas très chaud le matin pour les 31 Casqués fidèles au rendez-vous à 8h15 sur la place de St-Julien, mais quand même 6°.

(il y a eu des sorties au mois de juin l’an dernier ou on les aurait bien appréciés ces 6°).


Certaines plantes locales un peu fragiles (la Fougère par exemple pour n’en citer qu’une) ont préféré s’abstenir, craignant la pluie…

Et bien non ! Dommage pour eux !

Les températures sont allées crescendo tout au long de la journée avec une pointe à 18 ° l’après-midi.

Ils sont passés à côté d’une super journée entre copains.

La planète se réchauffe parait-il, on aura peut-être une chance de les avoir avec nous pour une sortie… dans les prochaines décennies !


Mais revenons à nous, à 8h30 c’est le départ :


• 11 motos, 4 sides et le can am de Papy Paulo s’élancent en direction de Queuille sous la conduite d’Olivier.

Là, arrêt casse-croûte, avec un point de vue impressionnant sur la vallée.

Après avoir repris des forces (pâté, saucisson…) et s’être réhydraté avec … (je n’y étais pas ! Mais de l’eau de Volvic je crois !),

c’est la descente des méandres de Queuille.

Pas facile mais magnifique. Ceux qui craignent les virages s’abstenir !


• Quant à la section solex et anciennes, le départ se fait en voiture et fourgon jusqu’à Châteauneuf les Bains.

Arrêt casse-croûte. Ben quoi ! On va pas se laisser abattre, ce n’est pas le style.

Puis 5 mobylettes et 1 solex, encadrés par leurs fidèles accompagnants s’élancent eux aussi

(enfin, dans ce cas c’est une expression ! La vitesse de croisière étant d’environ 40 à l’heure) pour la descente des Gorges de la Sioule.


Et c’est dans cette descente des gorges que tout le monde se retrouve, avant de se regrouper à Saint-Quintin sur Sioule, pour le repas au resto Les Hirondelles.
Jamais à court d’imagination, en plus du repas, nous avons eu droit à un défilé de mode, avec présentation du prochain sweat et polo des Casques Coppellois, commentaires explicatifs et très détaillés de notre Président préféré Thierry et la démarche chaloupée de Patrick, notre G.O et mannequin de service, quelle classe !


Les histoires de motards bien sûr ont également animé le repas, j’ai cru comprendre qu’un certain Patrick C dit‘’ Rintintin’’ avait défié le Président dit ’’ Garsgamelle’’ sur sa route fétiche avec comme enjeu un repas au resto Les Copains à Ambert qui fait partie des Toques d’Auvergne.


Le défi : celui qui arrive dernier devant le resto en partant de St Anthéme en passant par le Col des Pradeaux paye le repas du 1er -

Fait chauffer la carte bleue, Patrick C., va y avoir du monde !

Car le public est admis et d’ailleurs tu as désigné Sandrine comme juge arbitre.


15h30 - Départ groupé pour Le Vieux Village de Charroux, où chacun a pu aller au grès de ses envies, flâner dans les rues ou faire des achats chez les artisans-artistes du coin. Pas très grand le village, mais j’en connais quand même qui s’y sont perdues ! Ah ! Ça, quand on n’a pas le sens de l’orientation… ben… on n’a pas le sens de l’orientation !


Puis le retour, (en voiture et fourgon pour les « solex et anciennes »). Avec une arrivée non prévue à Billom.

Et oui, c’est ça l’esprit du club « Tous pour un et un pour tous ! ». Comme Olivier, notre ouvreur pour la journée, a tourné pour rentrer chez lui,…et bien… on a tous tourné… pour rentrer… chez lui !

Bon sympa, avec Véro, ils ont ouvert en grand les portes de leur garage et c’est là qu’on a fini la journée, avec essayage des sweats et des nouveaux polos, et bien sûr, vous vous en doutez, en buvant la (ou plutôt les) traditionnelle(s) bière(s) qui conclu(en)t la journée.

Allez, la bise, il est 19h30, il est l’heure de rentrer à la maison.


Rendez-vous pour les prochaines balades, on vous en reparle bientôt.


Symone