Le journal des casqués - La rentrée (S3E1)

Rentree 2015 041

WOUAHHH !! QUI L'EÛT CRU ???????? :)

En moto, normalement on porte le casque...

 

Malins ces Casqués, ils ont attendu le printemps pour faire leur première balade, pas fous… Pas question d’affronter le froid… Et comme ils ont bien fait ! Il est 9 heures place du Breuil à St-Julien lorsque 30 Casqués se retrouvent avec un sincère plaisir après cette longue trêve hivernale. Température idéale pour… retourner se glisser sous la couette. 3° au thermomètre, et grâce au p’tit vent du nord qui vient nous saluer, le ressenti avoisine les -2°. Mais ce serait mal connaître les Casqués si vous croyez qu’ils vont renoncer. A coeur vaillant rien d’impossible. Alors les moteurs vrombissent, les phares s’allument, cagoules, casques ajustés… les casqué(e)s section route sont prêts. C’est parti pour 100 kilomètres, tous derrière Thierry en direction d’Olliergue en passant par Sauviat. La secrétaire qui a pour habitude d’immortaliser chaque départ de balade est prête, appareil photo en main, mise au point effectuée… Et Thierry part… à l’opposé ! L’effronté, il fait même coucou de loin, et je me demande si, sous son casque, il n’avait pas un petit sourire narquois. Que ceux qui n’ont jamais connu un grand moment de solitude me jettent la première pierre !
Les motards partis, restent les « Tontons flingueurs » la section Solex et anciennes. Plus vieux, plus fragiles, plus sensibles au froid, besoin de plus de ménagement… je parle des moteurs de mobylettes bien entendu, vous aviez compris. La décision est vite prise. Il faut se mettre en route… Alors direction… Roche/Le Cerfeuil pour y puiser quelques nourritures énergétiques qui nous aideront à lutter contre le froid ! A défaut de barres chocolatées, on se rabat, contraints et forcés, sur les terrines maison, le saucisson, les rillettes, le tout accompagné de boissons dont les couleurs varient du rose clair au rouge foncé, mais qu’on consomme avec modération, ça va de soi. Et c’est vers 11 heures (quoi déjà !) qu’on prend la route en direction… du restaurant.
Un peu plus de midi… Synchro ! Alors que les mobylettes investissent la place de Seychalles par la gauche, les motos arrivent par la droite. Ça c’est de l’organisation !
Alors les motards, bien roulé ? Pas eu trop froid ? Bien sûr que non ! Pourtant… y a quelqu’un qui m’a dit…. qu’à la pause, au petit bar à Olliergue, peu d’amateurs pour la traditionnelle « P’tite mousse de 11 heures » pas froid, non, bien sûr que non ! Alors pourquoi même les plus valeureux ont préféré prendre des cafés, des thés, des chocolats chauds, sûrement parce que quand ils roulent, les Casqués, par principe, ne consomment jamais d’alcool ! Bon, ok peut-être un p’tit rosé ou un p’tit boc, pour les irréductibles, mais là faut reconnaître que c’était pas la majorité !
Allez, tous au chaud, chez Kinko. Et voilà 30 Casqués installés dans la salle du 1er étage pour un Kir gentiment offert par la famille Kinko. Puis arrivent la charcuterie, et la daube… et les gratins de pommes de terre et la tarte aux pommes. C’est bon, c’est copieux, c’est servi avec le sourire, bref ça vous requinque un Casqué en un rien de temps. Merci M. et Mme Kinko. Et d’ailleurs on est tellement bien chez vous qu’il est presque 15h40 quand on se décide enfin à ré-affronter le froid. Heureusement, il fait beaucoup plus doux… et oui, la température a grimpé… C’est nettement mieux, on atteint maintenant les … 6° !
Avec à nouveau Thierry en tête, les motos s’élancent en direction de Trezioux pour finir leur périple. Malgré le froid, ils auront quand même parcouru 140 km. Quand au «Tontons flingueurs » ils rentrent tranquillement. Et c’est ainsi que, quelques déraillements de chaînes et quelques « pétages » de durites plus tard, tout le monde se retrouve vers 17h30 à Contournat, sur la place des Marronniers, pour déguster, enfin, cette p’tite mousse bien méritée avant de se dire au revoir et s’être donné rendez-vous sans faute pour le 19 avril.
Et vous, vous serez là le 19 avril ?
- Symone -